En blocus, nous avons tous des réactions un peu bizarres, nous faisons tous des activités étranges, que nous ne faisons à aucun autre moment… En voici une petite liste !

  • Tu te rends compte que la vie d’un pigeon sur une branche ne t’a jamais semblé aussi passionnante
  • Tu te demandes quand la neige se décidera enfin à tomber et tu fixes le ciel plutôt que tes cours
  • Tu passes plus de temps à te dire que tu n’avances pas qu’à avancer
  • Tu penses à poster des choses que tu ne postes jamais sur Facebook, ou alors tu publies encore plus que d’habitude
  • T’as envie qu’il se passe des choses sur Facebook, mais il ne se passe jamais rien
  • Tu vas sur des vieux groupes Facebook tout morts, qui datent d’avant ton arrivée à l’unif
  • Tu reconstitues minutieusement une mandarine juste avec sa peau après l’avoir épluchée
  • Ta pause de 5 minutes a duré 1 heure en temps réel
  • Alors que tu es sur internet pendant ta pause de « 5 minutes », tu trouves enfin de nouveaux modèles de bracelets brésiliens, de perles ou de mailles et que tu pourrais commencer si tu ne devais pas étudier… Et que tu finis quand même par réaliser, « juste pour voir »
  • Tu as toujours envie de ranger ta chambre
  • Tu te rends compte que faire la vaisselle et le ménage ne sont pas des corvées si terribles que ça
  • Tu fais une liste de tout ce que tu pourras faire après le blocus
  • Tu veux toujours aller à la piscine même si, en fait, tu n’aimes pas ça
  • Tu traînes jusqu’à 2 heures du matin pour finir ton programme de la journée… Parce que tes pauses d’une heure, tu en as fait plusieurs sur la journée
  • Après une semaine, tu as déjà réécrit trois fois ton programme de blocus… Parce que tu ne le respectes jamais plus d’un jour
  • Tu as soudainement envie d’étudier pour ton permis théorique, que tu délaisses depuis des mois
  • Tu découvres plein de films et séries que tu aimerais voir
  • Tu passes plus de temps à réfléchir à ce que tu vas ajouter à ta liste de choses à faire après le blocus qu’à l’organiser
  • Tu es à 8 heures du matin en bibliothèque dans les starting blocks ; quand elle ouvre, tu te jettes dedans pour y prendre possession de TA place
  • Tu passes ton temps libre (et plus si affinités) à regarder des séries
  • Tu prévois de bosser 9 heures sur ta journée en sachant que tu n’en feras pas plus de 6
  • Tu as faim toutes les deux heures, voire plus
  • Tu te dis : « Bon, je finis le chapitre puis je vais sur Facebook… » « Bon, je finis le paragraphe puis je check mes mails… » …et il n’y a jamais rien de nouveau parce que tu y es allé à peine 10 minutes avant
  • Tu vas dormir à 4 heures du matin
  • Tu te lèves entre midi et 13 heures
  • Tu regardes en moyenne 2 films par jour
  • Les séries nulles te paraissent géniales
  • L’après-midi, tu t’endors sur tes feuilles, parce que l’après-midi, c’est fait pour digérer
  • En bibliothèque, quand quelqu’un passe près de toi, tu regardes où il va
  • Tu imagines toujours plein de situations en te disant « et si… »
  • Quand tu pars pour remplir ta bouteille d’eau, après avoir fait mille trucs « en passant », tu reviens t’asseoir à ton bureau et tu te rends compte que ta bouteille d’eau est toujours vide
  • Tu observes les bulles de ton eau pétillante, monter, monter, pour finalement éclater en surface
  • Tu peux lire une phrase 100 fois sans en retenir un seul mot
  • Tu regardes l’heure toutes les 5 minutes en te disant que dans 1h55 c’est ta pause… Et que tu devrais avoir commencé il y a 5 minutes
  • Tu te dis que tu n’avances plus et tu ouvres internet afin de trouver des « techniques pour travailler mieux »
  • Tu découvres que l’air pur fait un bien fou pour la santé et tu restes longtemps dehors… Malgré le froid et le manque de neige !
  • Tu regardes la bouteille d’alcool en haïssant le crétin qui t’as fait croire que les neurones étaient détruits si tu te risquais à la boire…
  • Mais tu hésites à croire celui qui t’affirme qu’étudier bourré, « ça marche »
  • Jouer avec les neveux et nièces n’a jamais été aussi plaisant
  • Tu deviens un adepte de la procrastination
  • Tu te dis : « Boh, dans une heure on mange, pas la peine de m’y remettre maintenant… »
  • Tu essaies tout ce qui, selon la légende, est « the thing to do » pour bien étudier : café, RedBull, café et RedBull, étudier seul(e) en biblio, avec des potes, avec tes écouteurs dans les oreilles ou avec des boules Quies… Mais tu sais bien qu’il n’y a pas de formule magique
  • Tu envies ton chat qui dort toute la journée à coté de toi, dans toutes les positions possibles et imaginables (pattes au-dessus, pattes en-dessous, ventre en l’air,…)
  • Tu te dis que tu n’as jamais vu autant de pigeons dans l’arbre en face de ta fenêtre et donc tu les comptes, et tu recommences trois fois parce que tu veux être sûr(e) du nombre (26)
  • Tu vas faire une promenade en forêt, et cette année, tu trouves particulièrement intéressant d’expliquer à ton frère la vie dans la forêt. Tu t’arrêtes à chaque champignon pour bien l’examiner et essayer de te souvenir de quelle famille il fait partie.
  • Tu trouves soudain très intéressant de lire ce que ton frère étudie
  • Tu t’amuses avec le chien des voisins en tapant sur la vitre et en lui faisant de grands signes pour voir le temps qu’il va mettre à réagir
  • Tu as une envie soudaine de faire des truffes au chocolat
  • Tu retombes sur des vieilles bandes dessinées, et ça te rappelle de bon souvenirs, alors tu les lis toutes
  • Tu te dis qu’il serait vraiment temps de sortir Pikachu de sa tour avec les fantômes – où tu l’avais abandonné lors du dernier blocus
  • Tu (re)découvres le mot « procrastination »
  • Tu découvres que t’as 300 pages à lire pour un de tes cours
  • Tu découvres tout simplement tes cours
  • Tu n’as jamais mangé autant de fruits par jour
  • Tu inventes la « pause de la pause » ou « la pause après la pause »
  • Tu découvres qu’il n’y a rien dans le frigo, tu glandes en espérant qu’une demi-heure plus tard, quelque chose y soit apparu, puis tu te décides finalement à sortir te chercher quelque chose, sauf qu’avec le vent et la pluie, tu as la flemme, alors tu manges (encore) des cracottes
  • Il y a toujours mille résumés à aller chercher sur Niksi, à imprimer, à classer,… Tu passes des journées entières rien qu’à « préparer » ce que tu dois étudier
  • Tu regardes les titres du journal de 13 heures, puis les infos à la une, puis les brèves, puis les résultats sportifs, puis la météo ; une force obscure te maintient rivé(e) sur l’écra
  • Tu es capable de ne pas sortir de chez toi pendant 5 jours
  • Regarder « Game of Thrones » français ne te semble plus une si grande tragédie
  • Tu lances ton antivirus pour l’analyse complète de ton ordinateur ; après une heure, tu vas voir combien de fichiers il a déjà analysé, ainsi que sa vitesse d’analyse qui ne fait qu’osciller entre 14 et 15 fichiers par seconde
  • Tu prends plus de plaisir à aider tes potes qui coincent sur leur matière plutôt qu’à bosser la tienne
  • Tu regardes des vidéos de petits chats ou de bébés sur Youtube, ou encore les meilleures pubs
  • Tu écoutes en boucle de grands classiques de la musique comme « Petit Poney » ou Max Boublil
  • Tu te rends compte que tes cheveux sont assez longs pour les attacher et les tresser
  • Tu partages tes découvertes sur la Désencyclopédie et sur la soi-disant définition du mot schmilblick
  • Tu prends note des dates de fin d’examen du plus de monde possible
  • Tu pleures tous les soirs sans vraiment savoir pourquoi mais tes yeux ne sont jamais à court de larmes
  • Tu trouves que tout d’un coup, l’akkadien que ta pote étudie à l’air vachement plus fun que ce que tu es en train de faire et tu reconsidères ton choix d’étude
  • Tu vas en bibliothèque, et tu te réveilles avec une marque rouge sur le front
  • Tu réalises une tour avec tes surligneurs et tu essaies d’aller plus haut à chaque fois
  • Tu prends une photo de cette tour et tu la montre à tes potes qui « étudient » aussi
  • Tu mets du fluo partout dans tes cours pour bien faire ressortir ce qui est important, mais à force de tout surligner, tu ne sais plus ce qui est important
  • Bien sûr, tu fais un résumé de ton cours… La veille de ton examen !

1474949_10152045911438872_672104263_n

Publicités