Félicitations ! Vous avez franchi le cap, ça y est, les portes de l’université s’ouvrent à vous comme les portes du paradis. À vous la guindaille, les rencontres, des cours qui (on l’espère) vous passionneront enfin, les conférences et leurs invités de marque… Oui mais attention, la première année n’est jamais de tout repos, et ce n’est pas pour rien que près de la moitié des étudiants de votre promotion échoueront aux épreuves finales. Heureusement, votre BDE est là pour vous aider à survivre à cette première année, en vous donnant quelques pistes pour prendre de bonnes habitudes.

Conseil 1 : Informez-vous

L’époque où les professeurs vous tenaient par la main pour vous dire à tout moment ce que vous devez faire et où vous devez vous rendre est révolue. Les informations ne tomberont pas du ciel, alors consultez régulièrement les valves électroniques et la page de votre secrétariat, les groupes de cours, mais aussi votre boîte mail et votre horaire en ligne. Cela vous évitera de manquer des informations importantes.

Conseil 2 : Procurez-vous vos livres rapidement

Tous les ans à l’approche du blocus, des étudiants se retrouvent sans supports d’étude parce qu’ils ne s’y sont pas pris assez tôt pour les acheter. Les syllabi et manuels de cours partent comme des petits pains, alors n’attendez pas qu’ils soient en rupture de stock pour les acheter, sous peine de vous retrouver sans rien au moment fatidique.

ASTUCE : Achetez en vendez vos livres en seconde main sur notre service « Livres de seconde main » (SPOL-SOCA-HUSO-COMU) et sur les groupes Facebook correspondants en INGE et ECGE !

Conseil 3 : N’attendez pas le blocus pour vous mettre au boulot

L’une des difficultés majeures des étudiants en BAC1 est que bien souvent, ils ne savent pas quand commencer à étudier. En général, on considère qu’il faut s’y mettre après les 24 heures vélo, mais personnellement, je vous dirais que prendre de l’avance, c’est toujours mettre plus de chances de son côté. Mettre ses notes en ordre, relire ses cours le soir et préparer ses exercices de TP à l’avance vous permettront d’entamer votre blocus plus sainement et de mémoriser progressivement vos matières.

Conseil  4 : Allez aux cours et prenez note

Il est extrêmement rare que les syllabi et manuels fournis par vos professeurs suffisent à réussir vos examens. Bien souvent, ces derniers donnent au cours des informations qui n’y figurent pas mais qui sont importantes et que vous devrez connaître. Prendre note facilite également votre mémorisation et votre compréhension de la matière. Donc, aussi rébarbatif que cela puisse paraître, aller au cours représente une bonne partie de votre réussite.

Conseil 5 : Préparez vos exercices de TP à l’avance

Un TP non-préparé est souvent un TP inutile. Faire vos exercices de TP à l’avance vous permet de cibler les exercices dans lesquels vous avez des difficultés et de profiter davantage des explications fournies par l’assistant. Vous pourrez ainsi y poser vos questions mais surtout organiser votre compréhension sur le long terme, parce que vous y aurez déjà travaillé une fois.

Conseil 6 : Trouvez votre méthode de travail et tenez-y vous

Hors blocus, la question de méthodologie qui doit vous occuper en priorité est de savoir comment vous allez tenir vos notes à jour. Il n’y pas de méthode qui soit meilleure qu’une autre, l’important est de trouver celle qui vous convient. Le plus souvent, vous devrez choisir l’une ou l’autre de ces options :

  • Prendre note à la main : Cette méthode vous permet de conserver l’information essentielle et de balayer les détails. Elle vous permet également d’organiser l’information comme vous le souhaitez, ce qui est un plus notamment pour les cours à caractère mathématique.
  • Prendre note à l’ordinateur : L’avantage de cette méthode est qu’elle vous permet de capter l’information plus rapidement et d’ainsi saisir les détails qui vous permettront de comprendre la matière plus en profondeur, et de retrouver cette compréhension au moment du blocus.
  • Prendre note sur le support : Si vos professeurs vous fournissent un syllabus reprenant les points importants de la matière, vous pouvez inscrire l’information additionnelle donnée au cours à l’intérieur, que ce soit à la main ou à l’ordinateur si le fichier est électronique. C’est une méthode utile si la majeure partie du syllabus est effectivement à connaître, car vous pourrez vous reposer sur ce seul support pour votre étude, et balayer à la fois la matière vue au cours et la matière du syllabus.

Dans les deux cas, l’important est de faire en sorte que l’information soit claire et synthétique. Vous devez pouvoir saisir l’essentiel et oublier les détails superflus. Vous pouvez adapter progressivement votre méthode, mais essayez de ne pas complètement en changer, autrement vous perdrez un temps précieux à tenir à jour vos notes.

Conseil 7 : Planifiez votre temps de travail

Concilier activités extra-scolaires et cours est difficile et cela nécessite une bonne organisation. Assurez-vous  un moment dans la semaine où vous êtes certains de pouvoir travailler. Pour vous donner une idée du temps que vous devez prévoir, je passe généralement mon samedi et la moitié de mon dimanche sur mes cours, plus quelques heures pendant la semaine, dépendant de la charge de travail, pour préparer mes TP, refaire mes notes, travailler sur mes travaux, etc.

Conseil 8 : Profitez des ressources qui sont à votre disposition

La plupart des étudiants ont tendance à se limiter au strict minimum. Cependant sachez que réussir des études universitaires demande de l’effort, et vous devrez souvent aller au-delà de vos cours pour vraiment assimiler vos matières. La faculté vous donne beaucoup d’outils tout au long de l’année pour vous aider dans cette direction. Au BDE ESPO, on essaie aussi d’organiser des activités qui vous permettent de surmonter vos difficultés et de vous dépasser. On pense notamment aux séances de méthodologie, de remédiation, de tutorat, mais les conférences, les débats, sont aussi des outils intéressants car ils vous permettent de construire un savoir autour de ce que vous apprenez au cours, et d’enrichir vos travaux de recherche.

Conseil 9 : Passionnez-vous!

Cela peut paraître bête, mais vraiment, se passionner pour ce qu’on fait est non seulement l’une des clés du bonheur, mais aussi de la réussite. Qu’importe la filière que vous avez choisie, c’est absolument passionnant, et c’est important de s’en convaincre et de s’en souvenir lorsque la motivation est au plus bas. Vous vivrez des moments de doute, c’est certain, et je pense que tous les étudiants de première année passent par là, mais ce ne sera pas la dernière fois ! Ayez confiance en vous et en vos capacités. C’est le plus important.

Lise, pour le BDE ESPO

Publicités